A propos

G.T.E.C – Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences

Qu’est-ce qu’une G.T.E.C ?

carte

A l’inverse d’une G.P.E.C (Gestion prévisionnelle des Emplois et des compétences), qui elle n’a pour objectif de ne s’adresser qu’aux entreprises, la G.T.E.C s’applique à l’échelle du territoire.
Il s’agit d’une démarche visant à évaluer les attentes et besoins de plusieurs grandes familles d’acteurs :
– Les entreprises
– Les citoyens
– Les collectivités
La parole est donc donnée dans un premier temps aux entreprises, tous secteurs et toutes tailles confondues.
La G.T.E.C permet d’identifier leurs besoins en matière d’emploi, de compétences et formation, et de les soumettre aux structures intervenant dans ces domaines afin d’identifier les solutions pouvant être mises en œuvre.
Pourquoi une G.T.E.C ?
gtec hommeLes bassins d’emploi en milieu rural ne sont ni concentrés ni à prédominance industrielle, mais ils sont un ensemble d’activités diffuses. Par ailleurs, il n’y a que très rarement, et en nombre limité, des entreprises structurées dont la taille impose une représentation sociale légale. Il existe des Petites et Moyennes Entreprises (PME), voire de Très Petites Entreprises (TPE) souvent unipersonnelles, sans représentation sociale, sans appui conseil et sans accès facile aux systèmes classiques de formation, profondément différentes entre elles par le statut, le champ d’activités, la situation de marché, le type de gestion et même la performance.

La G.T.E.C permet donc d’apporter une vision élargie par métiers, filières ou thématiques. Les résultats servent ensuite à orienter les décisions et ils sont validés par les partenaires experts de leur domaine.
La mutualisation de ces expertises permet d’établir un diagnostic partagé : vision globale du territoire issue d’une approche collective des problématiques. Elle engage les partenaires dans une mutualisation de moyens afin de favoriser le maintien et le développement de l’emploi et des compétences, et de l’économie dans son ensemble.
Cela nécessite de réunir 4 piliers essentiels :
– Une vision politique
– Des acteurs impliqués et qualifiés
– Des moyens pour agir
– La volonté d’aboutir

Le maillon d’action doit donc être renforcé en consolidant les données macro pour permettre un fléchage ciblé et une action s’avérant plus efficace.

OBJECTIFS :

1 – Accompagner les entreprises dans les mutations qu’elles doivent assurer :
 Les exigences de performance et d’innovation auxquelles sont confrontées les TPE, PME, Entreprises prépondérantes, parfois en concurrence sur des compétences, réclament des solutions que le territoire seul ne peut construire ;
2 – Développer le dynamisme et l’attractivité des territoires :
 Accompagner les mutations des entreprises nécessite une connaissance fine de leurs points forts et de leur problématiques, ainsi qu’une optimisation des flux d’informations pour que les territoires puissent repenser la gestion des emplois et des compétences, de façon attractive, à la fois pour les entreprises mais aussi pour les personnes déjà présentes sur le territoire ou celles souhaitant s’y installer ;
3 – Offrir aux personnes des parcours professionnels plus sécurisés :
 Les mutations imposent de plus en plus aux salariés de développer et d’actualiser leurs compétences et aux autres personnes de gérer des périodes alternant emploi et inactivité. Les réponses ne se trouvent plus seulement dans une entreprise, mais aussi au niveau des territoires pour imaginer et construire des solutions adaptées aux besoins des individus et des entreprises